Alimentation Vivante

Art de vivre

Émotion & Respiration

Mouvement

Nature & Écologie

Accueil > Le Cahier > Alimentation vivante > Quelle cure choisir lors de votre séjour au Launay

Quelle cure choisir lors de votre séjour au Launay

} 27 mars 2024
Saviez-vous que la durée d’une detox influe sur ses bénéfices ? Nous sommes tous pris dans des cadences de vie trépidantes et nous avons tendance à oublier que le corps a un rythme qui s’accommode difficilement de ce que nous lui imposons.

Pour lancer les processus de nettoyage des déchets, de régénération cellulaire et de retour à la pleine vitalité, l’organisme a besoin d’un temps d’adaptation physiologique et d’être dans la détente afin de développer pleinement son pouvoir auto-réparateur.

La cure de 4 jours est un bon moyen de s’initier à la détox ou d’entretenir les bénéfices tirés de cures de fond précédentes. Elle permet aussi de prendre un peu de recul. Ses bienfaits sont cependant limités en comparaison de ceux obtenus avec une cure traditionnelle de 7 jours.

L’organisme a besoin de 3 à 4 jours pour s’adapter à la réduction alimentaire et lancer le système de recyclage des déchets métaboliques et de nettoyage en profondeur des tissus. Un séjour de 4 jours amorce donc le processus, sans que vous puissiez en profiter pleinement. En effet, les nouvelles filières de production d’énergie liées à la réduction alimentaire sont interrompues dans leur progression.

 

Alors, comment choisir la durée de sa cure?

Et pour quels effets?

 

Cure de 4 jours

La cure végétale permet d’alléger le fonctionnement du système digestif et vous assure une parenthèse bien-être. Elle peut être accompagnée d’une légère perte de poids, si vous optez également pour une hydrothérapie du colon. Vous en ressortez apaisé mais pas encore reposé.

Les cures de jus et de jeûne sont elles idéales pour booster l’immunité : l’organisme aura le temps d’assécher les stocks de glucose et de traiter les déchets protéiques. Cependant vous traversez une phase d’inconfort de 3 jours, avant de regagner un peu d’énergie le jour du départ. De quoi laisser un sentiment d’inachevé… parce que les graisses corporelles n’ont pas encore eu le temps d’être mobilisées. En fait, le programme de fond de détox est à peine amorcé.

Pour tirer le maximum de cette mini-cure, il est impératif d’effectuer une descente alimentaire sérieuse et de bien respecter les paliers de reprise afin de ne pas tirer sur l’organisme plus que nécessaire.

Pour être efficace dans son action et dans la durée, une cure de 4 jours doit être répétée 3 ou 4 fois par an. Elle reste un bon format pour les coutumiers des détox qui cherchent une piqûre de rappel. Elle permet aussi d’expérimenter une réduction alimentaire pour ceux qui ne connaissent pas.

Cure de 7 jours

Respectueuse des rythmes biologiques, elle permet un nettoyage en profondeur des cellules et une épuration des tissus et des fluides corporels, mais aussi de réguler les métabolismes et de stimuler pleinement la régénération cellulaire.

En effet, les bienfaits d’une cure sont amplifiés à partir de 4 jours : les fonctions de nettoyage, de recyclage des déchets et de production d’énergie prennent leurs rythmes de croisière.

Selon votre état de vitalité, votre type de surcharges toxiniques et vos éventuelles carences, la cure végétale ou les cures de jeûne / jus seront privilégiées ; chacune permet d’atteindre un nettoyage optimal et un bien-être durable. Bien qu’elles n’aient pas la même portée, l’essentiel est qu’elles soient adaptées à votre vitalité.

En cure végétale, l’énergie, libérée par une digestion a minima, est redistribuée dans le corps : les systèmes immunitaires, endocriniens et nerveux en bénéficient. Bien menée et encadrée de massages, elle aboutit à une perte de poids, un regain d’énergie et permet d’atteindre une distanciation émotionnelle et cognitive qui, malgré ce qu’on en dit, n’est pas réservée qu’aux jeûneurs. A privilégier en première intention, mais aussi si vous êtes rétif au jeûne, si vous avez des surcharges toxiniques importantes ou si vous êtes en état de surmenage.

En cure jus/jeûne, vous irez un peu plus loin dans la détox à condition que votre état de santé le permette. En effet, à partir du 4ème jour de jeûne, la production de corps cétoniques est fonctionnelle et permet d’atteindre une zénitude inégalée. De quoi remettre en perspective bien de choses!

Cette durée de cure est recommandée 2 fois par an. Le drainage profond et la régénération cellulaire qu’elle met en œuvre contribuent ainsi à modifier votre terrain, à réduire l’inflammation de bas grade et favorisent l’introspection. L’organisme a pris son temps et on en ressort avec un plein d’énergie durable.

Les naturopathes du Launay vous accompagnent dans le choix de votre cure et de sa durée. Ils tiendront compte de vos objectifs, s’assureront qu’ils sont réalistes et atteignables, évalueront votre état de vitalité, votre type de surcharges et votre capacité à détoxifier dans de bonnes conditions physiques et émotionnelles.

 

eaux florales_eau filtrée_séjour en cure_cure détox

Maya Salem, naturopathe au Château du Launay

VOTRE NEWSLETTER

La feuille du Launay

Recevez tous les mois nos conseils autour de la naturopathie, du bien-être et du développement personnel !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles

Tous les articles →