loader image

Alimentation Vivante

Art de vivre

Émotion & Respiration

Mouvement

Nature & Écologie

Accueil > Le Cahier > Alimentation vivante > Le Jeûne intermittent

Le Jeûne intermittent

} 10 mai 2022
Le jeûne intermittent peut se pratiquer toute l'année. Une technique accessible qui permet de reposer le corps.
Jeûne intermittent_jeûne_eau_hydratation

Qu’est-ce que le jeûne ?

Tout d’abord, redéfinissons un peu ce terme parfois galvaudé. Le jeûne est l’acte de privation totale ou partielle de prise alimentaire durant un certain temps.

Tout le monde jeûne, et tout le temps. La nuit, pour commencer ! Et chez les espèces animales, on observe ce type de comportement, chez tous, pour diverses raisons ! Aussi nécessaires que vitale parfois.

Nos enfants jeûnent, ou en expriment le besoin lorsqu’ils sont malades notamment. Et si nous écoutions cela ? Ont-ils besoin de manger pour « prendre des forces » ? Ou au contraire de jeûner, de reposer le système, pour utiliser toute leur énergie au service du système immunitaire, et non au service de la digestion, encore et encore ?

 

Le jeûne intermittent :

Ici, nous évoquerons ce type de pratique. Une méthode qui semble plus pratique et accessible pour toutes et tous, afin d’expérimenter dans sa chair que rien qu’en alternant les moments de repas, avec des temps de pauses, nous améliorons nos conditions de santé de façon douce mais effective.

Ici, on peut même parler d’hygiène de vie plus que d’une thérapie, cela devient une façon de manger et de vivre en relation avec l’alimentation saine. Les effets bénéfiques ne sont d’ailleurs visibles que si le jeûne intermittent est pratiqué sur le long terme.

Cette pratique peut devenir une véritable routine, puisqu’au fond, manger 3 repas par jour, avec tous les excès que cela comporte, n’est pas un comportement si ancien que cela. Il serait même plutôt un héritage d’un système du « toujours plus ».

On alterne ici des périodes où l’on s’autorise à manger, avec des périodes de jeûne. Son efficacité n’est réelle que sur le moyen ou long terme. Elle peut devenir une véritable routine. Cependant, les effets du jeûne intermittent n’est en rien celui des jeûnes prolongés.

Plusieurs pratiques

Le jeûne intermittent se pratique de diverses manières ; à vous de trouver celle qui vous correspond le mieux.

Sauter un repas :

On peut déjà choisir de sauter un repas ; le plus souvent, l’on choisit le petit-déjeuner, ou le dîner. Manquer le repas du soir est en cela intéressant qu’il permet d’optimiser au maximum le sommeil réparateur et profond.

Laissant ainsi au corps toutes ces chances de faire ce qu’il sait très bien faire en régénérant le système, en réparant au besoin, en assimilant, nettoyant, en triant, et toutes ces œuvres de la nuit où chaque centimètre est passé en revue pour nous remettre « à neuf » au réveil.

On dort mieux, on est plus léger, on se réveille en forme et le teint frais !

Le 5/2

Cette diète consiste à jeûner durant 2 jours sur les 7 jours de la semaine. 

Cela peut se faire avec un jeûne hydrique, ou des jus de légumes à l’extracteur, ou des monodiètes. On choisit ce qui nous sied le mieux, en restant à notre écoute. On ne dépasse pas plus de 500 Kcal pour les femmes et 600 pour les hommes.

Le 16/8  

Très populaire, ce jeûne quotidien est une pratique agréable et facile, ou en tous cas, plus accessible pour tous. C’est celui évoqué plus haut. Avec un saut du repas le soir et/ou le matin.

On ne s’autorise à manger ici, que durant une fenêtre de 8H. Par exemple, de 10H à 16H, on mange à sa faim, et de bonnes choses de qualité, et les 16 autres heures sont réservés au repos digestif et au jeûne donc.

Les plus déterminés, et pour une pratique ponctuelle, choisiront le 23/1, ce qui se faisait notamment lors du Ramadan, avec des vrais bons aliments sains, dattes, verdures, etc…

jeûne_dattes_jeûne intermittent

Le jeûne quotidien alterné

Ce type de jeûne consiste en une abstention totale ou définitive un jour sur deux. Le temps d’adaptation est toujours le plus difficile mais cette pratique est abordable et permet tout de même une prise de quelques calories en jours « off » (jamais au-dessus de 600).

Le jeûne de 7 jours

Cette pratique, même effectuée une fois par an, amène des bienfaits dans tous l’organisme, au même titre qu’un purge.

Quand on la pratique en centre, en groupe, accompagnée, comme proposé au Château du Launay, elle n’en est que plus facile et agréable. Redécouvrez notre article sur les bienfaits du séjour en cure de jeûne. 

petit pois-légumes verts-diète-jeûne

La remontée alimentaire en jeûne intermittent

Quel que soit votre choix, la remontée alimentaire doit toujours être la priorité.

En effet, les points à considérer sont l’effet boulimie. Attention, si l’objectif est de recouvrer ou de retrouver sa ligne et son poids de forme, il faut veiller à ne pas tomber dans la frénésie alimentaire lors de la réalimentation.

Une situation telle que celle-ci sera notamment évitée en apportant de bons gras ! Et des protéines de qualité ! Végétale et/ou animales (de petits animaux ou sous-produits animaux). Les sources de glucides seront trouvées dans les légumes verts (à volonté) ! et les légumineuses en petites quantités. On fera attention aux féculents, et céréales en excès, au jus de fruits, et aux sucres rapides évidemment.

De plus, il est nécessaire de remanger à sa faim, et donc de se relier à sa satiété, et de pratiquer l’art de la mastication et du bien manger en conscience ! Mais sans manques ni frustrations.

On doit aussi toujours penser à la réhydratation profonde, car l’eau emporte plus qu’elle n’apporte et son travail est bien là : EMPORTER !

 

C’est pourquoi au Château du Launay, nous avons ouvert les pratiques, et souhaitons vous faire découvrir les séjours en cure qui sont variés et diversifiés.

Le jeûne intermittent peut se pratiquer à domicile, au quotidien, pour tous ceux qui le désire. Vous le découvrez ici, mais il l’existe autant de pratiques que de terrains.

 

PARTAGER

VOTRE NEWSLETTER

La feuille du Launay

Recevez tous les mois nos conseils autour de la naturopathie, du bien-être et du développement personnel !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.