loader image

Alimentation Vivante

Art de vivre

Émotion & Respiration

Mouvement

Nature & Écologie

Accueil > Le Cahier > Alimentation vivante > Comment rétablir le microbiote ?

Comment rétablir le microbiote ?

} 03 janvier 2022
Découvrez ce qu’est le microbiote et son importance pour notre santé ainsi que l’équilibre de notre flore intestinale.
Terre_terres du launay_microbiote

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir l’importance de notre microbiote pour la santé.

Le microbiote correspond à l’ensemble des micro-organismes évoluant dans un environnement bien spécifique et utiles au bon fonctionnement du corps et de l’esprit. Découvrez en détail ce qu’est le microbiote et pourquoi il est important de soigner sa flore intestinale pour créer un mieux-être durable et épanouissant.

Sommaire :

  • Qu’est-ce que le microbiote ?
  • Les bienfaits d’un microbiote sain
  • D’où vient le déséquilibre ?
  • Comment en prendre soin ?

« Nous trouvons dans l’Homme un abrégé, un schéma de l’Univers entier, le même ordre, les mêmes lois, la même harmonie qui régissent le microcosme et le macrocosme. »

Emeraude HERMES, naturopathe.

Faisons un parallèle entre le terreau de notre chère Terre et notre microbiote.

Qu’est-ce que le microbiote ?

Beaucoup de médecins ont fait appel à Claude et Lydia Bourguignon lors de leurs interventions concernant les sols et l’agriculture. Ils estimaient que la similitude entre le microbiote terrestre et celui de l’Homme était palpable et effective.

En effet, il est important de comprendre que, aussi essentiel soit la qualité de ce que l’on apporte à notre système digestif, l’état de notre flore intestinale joue un rôle prépondérant dans la décomposition et l’assimilation des nutriments.

Ne seraient-ce pas « les microbes qui nous nourrissent » ? Il en est ainsi pour notre sol. Et nous observons aujourd’hui que plus celui-ci est pauvre et dénué de bactéries (vers, champignons et autres habitants nécessaires à sa santé), plus il meurt et impacte négativement tous les processus de la chaîne.

Le microbiote intestinal, qui nous intéresse ici, est constitué de quelque 50 000 milliards de cellules ! Et autant de bactéries, virus, champignons et autres micro-organismes ! Il se met en place dès notre venue au monde. Notamment grâce à un accouchement physiologique par voie basse, suivi de l’allaitement. On ensemence ainsi de façon saine, profonde et durable, une flore de santé, qui accompagnera et suivra l’individu tout au long de sa vie.

Si l’hygiène générale et équilibrée a fait ses preuves, son excès entraîne une aseptisation qui laisserait entrer et proliférer des éléments indésirables. La présence de certaines bactéries est donc essentielle pour l’organisme. Les enfants, par exemple, développent aussi leur système immunitaire en touchant et en mettant leurs doigts à la bouche.

microbotique_enfant_developpement immunitaire

Les bienfaits d’un microbiote sain

Plus vous allez bien dans votre ventre, et plus votre organisme dans son intégralité est fonctionnel. Le système immunitaire est alerte et performant et vos humeurs (comprenant les liquides de l’organisme, mais aussi vos états émotionnels) se portent à merveille. Il contribue à produire des vitamines essentielles (comme la vitamine B12 par exemple) et participe à la construction d’une muqueuse intestinale en bon état.

On parle de plus en plus de notre système digestif comme étant notre 2ème cerveau. Des études de neurobiologie parlent même de 1er cerveau. Il faut savoir que l’on peut passer sa vie à faire des régimes pour perdre du poids en s’enfermant dans un véritable yo-yo intempestif.

Pourquoi ? Prenons l’exemple du chocolat. En voulant arrêter de consommer du chocolat, on envoie un message du cerveau-mental au microbiote. Mais pour réclamer sa dose de chocolat, le cerveau enverra neuf messages. Par conséquent, un microbiote déséquilibré ne donnera pas les bonnes informations au cerveau en termes de satiété et de frugalité.

Chocolat_régime_microbiote_cerveau

D’où vient le déséquilibre ?

Le déséquilibre intervient très rapidement, dès la naissance. Si l’on naît par césarienne, si la flore de la mère est déjà en déséquilibre, si l’alimentation du nourrisson est mal gérée, si la prise d’antibiothérapie intervient avant la fin des deux premières années de vie… D’où l’importance de respecter scrupuleusement chaque processus.

Aussi, les traitements médicamenteux récurrents, le stress chronique, la pratique de sports trop violents, les pesticides, le tabac, les émotions trop fortes et violentes etc… participent à détériorer notre précieux microbiote et donc notre santé. Heureusement, nous pouvons changer de mode de vie en faisant appel aux capacités d’auto-guérison et d’auto-régénération de notre organisme.

Comment prendre soin de son microbiote ?

« Que l’aliment soit ton premier médicament », disait Hippocrate.

Un soin pour se sentir en joie :

Si on souhaite se sentir heureux et en joie, notre système digestif doit l’être aussi. Notre mieux-être et le ressourcement intérieur passent avant tout par la flore intestinale. Cette dernière peut se régénérer grâce à une cure permettant aux compteurs de se remettre à zéro et ainsi repartir sur des bases saines et nouvelles.

Les bienfaits de la mastication :

La mastication, qui représente un sujet à elle seule, agit de façon certaine sur le mieux-être, facilitant le travail des micro-organismes dans les processus digestifs. N’oublions pas que la mastication est le premier mécanisme de la digestion. Une bonne mastication est une mastication lente au cours de laquelle on prend le temps de découvrir les saveurs qui s’offrent à nous.

L’usage des probiotiques :

Une alimentation végétale, biologique, saine, « vitalogène » et naturelle participe à nourrir une bonne flore intestinale en amenant des probiotiques. Les probiotiques sont de petits organismes vivants que l’on trouve dans l’alimentation, ayant des effets naturellement positifs sur l’équilibre intestinal et la santé, à condition d’être ingérés en quantité suffisante.

Se régénérer de l’intérieur :

Remettre les compteurs à zéro peut également se faire grâce à une hydrothérapie du colon en début de séjour. Celle-ci « balaiera », les flores de putréfaction et de fermentation, permettant ainsi de régénérer le terrain les jours suivants. Grâce à une cure alliant repos et régénération du corps, vous retrouverez le microbiote d’un « nouveau-né » en repartant de zéro. Cela vous fera l’effet d’une seconde vie et d’un retour aux sources revitalisant.

La cure vous permet de repartir sur de nouvelles bases et de prolonger votre état de mieux-être et de ressourcement pendant longtemps.

bonheur_soin de soi_bien-être_santé par les plantes

Quand on prend soin de son intérieur, on le ressent à l’extérieur.

Tout ce qui est dans le petit se retrouve dans le grand : votre joie rayonnera et se diffusera sur vos proches, sur le regard que vous portez sur l’environnement et son microbiote terrestre.

Finalement, vous deviendrez inspirant et contagieux pour faire de vos bactéries des alliés propices à la construction d’un monde meilleur, en dedans comme en dehors.

PARTAGER

VOTRE NEWSLETTER

La feuille du Launay

Recevez tous les mois nos conseils autour de la naturopathie, du bien-être et du développement personnel !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *