Alimentation Vivante

Art de vivre

Émotion & Respiration

Mouvement

Nature & Écologie

Accueil > Le Cahier > Emotion & Respiration > Qu’est-ce que le stress et comment y remédier ?

Qu’est-ce que le stress et comment y remédier ?

} 06 avril 2023
La définition exacte du stress est une réaction d’adaptation naturelle face à un évènement. On parle le plus souvent du stress inadapté avec son cortège de symptômes physiques et sur notre santé, nos émotions, notre mental ainsi que nos comportements. Voyons ici ce qu'il en ai précisément et comment y remédier.
Personne stressée cure détox en Bretagne

Qu’est-ce que le stress ? 

Le mot stress provient du latin « stringere » qui signifie serrer, comprimer. La réaction de stress est une fonction essentielle de l’organisme, une réaction d’adaptation biologique pour maintenir l’équilibre de l’organisme. C’est une réponse de l’organisme à une demande qui lui est faite. 

Hans Selye a défini le stress en 1936 comme le syndrome général d’adaptation, c’est-à-dire la réponse physiologique au changement, suite à un stimulus interne ou externe. 

Quand un facteur de stress stimule notre capacité d’adaptation, cela provoque une réaction chimique et électrique dans notre organisme, ce qui va perturber notre équilibre sur le moment. Lorsque le danger disparaît et la réaction est terminée, les systèmes nerveux et endocrinien vont revenir à la normale, ce que l’on appelle l’équilibre homéostatique. 

Chaque personne va réagir différemment à un événement stressant selon son histoire de vie, son état psycho-émotionnel, le moment, si le stress est subi ou choisi…

C’est l’exagération de ces réponses, par modification de l’homéostasie, qui épuise progressivement l’organisme et devient nocif.

Symptômes du stress 

Les symptômes du stress peuvent être physiques, émotionnels, mentaux ou comportementaux. 

  • Symptômes du Stress Physiques : contractures musculaires, troubles respiratoires, vertiges, bruxisme, troubles du sommeil et de l’appétit, palpitations, fatigue, système immunitaire en baisse…
  • Symptômes du stress Émotionnels et mentaux : indécision, inquiétude, anxiété, angoisse, difficultés de concentration…
  • Symptômes du stress Comportementaux : irritabilité, manque d’entrain ou au contraire hyperactivité, fuite, isolement, comportement addictif….

3 phases consécutives dans la réaction du stress : 

1ère phase : phase d’alarme

C’est la réaction d’urgence à court terme qui déclenche le syndrome d’adaptation. Les forces de défense sont mobilisées avec la stimulation du système orthosympathique (sécrétion d’adrénaline dans le sang et le système nerveux puis de noradrénaline) : le cœur s’accélère, les muscles se tendent, la tension artérielle augmente, les bronches et pupilles se dilatent… 

Le cerveau doit décider tout de suite s’il faut fuir ou combattre pour survivre.

Cette phase dure 24 heures maximum pour limiter l’épuisement du corps. 

2ème phase : phase de résistance

Il s’agit de l’adaptation à l’agent stressant. 

Si le stress ne s’arrête pas là (exposition prolongée), on passe en phase de résistance et l’adrénaline et la noradrénaline ne suffisent plus et épuisent l’organisme. Le cortisol va devenir l’hormone principale sécrétée, non plus le matin en fonctionnement normal, mais tout au long de la journée. 

Cela va entrainer des troubles et perturber les rythmes : augmentation du sucre et des graisses dans le sang, troubles digestifs, du sommeil, baisse du potentiel immunitaire…

De nombreuses manifestations physiques apparraissent sur un organisme stressé : fatigue, anxiété, insomnie, crampe, prise de poids, atteinte à la mémoire, baisse du système immunitaire, altération des os, cartilages, et articulations… 

Si la gestion du stress reste mauvaise, les effets délétères du cortisol s’amplifient, jusqu’à un éventuel épuisement de la glande surrénale et l’arrêt de toute capacité adaptative : le burn-out.

A retenir : 

  • Le surmenage est dû à un excès de cortisol. 
  • Le burn-out correspond à l’épuisement de la production de cortisol.

3ème phase : phase d’épuisement

Si la menace et l’agression persistent, les réserves s’épuisent ainsi que les glandes surrénales (burn out) : le corps ne sait plus répondre au stress.

Il s’agit d’un brutal effondrement psychique et biologique, une démission de l’organisme qui conduit à : la dépression, l’immunodépression et même des pathologies lourdes (diabétologie, dermatologie, cardiologie, rhumatologie, neurologie, psychiatrie, cancérologie, manifestations post-traumatiques…)

C’est l’enchainement de ces 3 phases qui créé le stress chronique

Afin de réguler la glande surrénale et atténuer les effets délétères d’un cortisol trop élevé, voici quelques recommandations grâce aux outils de la naturopathie.

Nos conseils contre le stress

Faire de son bien-être une priorité est la plus importante condition de la réussite. Découvrez l’ensemble de nos conseils pour lutter contre le stress.

En alimentation, voici quelques astuces : 

  • Adopter la chrono-nutrition c’est-à-dire en consommant des protéines le matin, qui va lancer la production de dopamine (hormone nécessaire à donner de l’élan, de la motivation) : on mise sur des œufs, des graines oléagineuses, des algues…
  • Réduire les excitants, les sucres, la viande rouge, le sel qui vont épuiser l’organisme
  • Consommer des omégas 3 : petits poissons gras, huiles riches en omégas 3 (colza, lin, cameline, chanvre, noix)
  • Consommer des vitamines du groupe B : levure de bière, germe de blé, aliments et boissons lacto-fermentés
  • Consommer des aliments riches en magnésium comme les oléagineux. 

Pour l’activité physique, privilégier :  

  • Les sports d’endurance
  • Les sports plaisir en oubliant les compétitions et challenges
  • Le contact de la nature en se promenant dans la forêt 
  • Le pilate ou le yoga 

Randonnée pédestre cure détox en Bretagne

Pour calmer le mental, voici quelques recommandations : 

  • Faire des choix et les assumer, ainsi que ses erreurs
  • Respecter notre rythme biologique : si nous ne respectons pas notre propre rythme par stress, nous allons devenir désynchronisés, ce qui nourrit le stress. C’est un cercle vicieux. En essayant d’adopter des rythmes réguliers, notre horloge biologique va se remettre en place : se lever et se coucher à peu près à la même heure, manger à heures les plus fixes possible…
  • Intégrer la méditation au quotidien : quelques minutes ou une séance plus longue vont apprendre au corps à se réguler face à des événements stressants
  • Se concentrer sur son corps à travers l’ancrage va aussi décharger le mental qui est souvent surmené
  • Redéfinir ses valeurs et ses priorités pour soi est apaisant 

La respiration est également un outil puissant pour gérer son stress avant, pendant et/ou après un évènement stressant. 

Enfin, l’utilisation de plantes est très intéressante lorsque vous rencontrez une période de stress

Les plantes adaptogènes (qui augmentent la capacité du corps à s’adapter à différents stress) comme la rhodiole ou l’éleuthérocoque permettent de moduler la sécrétion de cortisol. 

La passiflore et la valériane sont apaisantes pour le système nerveux.

En huile essentielle, la famille des citrus (orange douce, mandarine douce, petit grain bigarade) est intéressante en période de stress. Vous pouvez utiliser ces huiles en diffusion ou bien sur le plexus solaire ou les poignets.

Huiles essentielles symptômes stress comment faire

Comme pour toute utilisation de plantes, veillez bien à vous renseigner sur les contre-indications. 

Un accompagnement sur-mesure au Château du Launay

Nous vous proposons un accompagnement plus détaillé avec nos naturopathes au Château du Launay.

N’hésitez pas à nous contacter et découvrez nos séjours en cure !

VOTRE NEWSLETTER

La feuille du Launay

Recevez tous les mois nos conseils autour de la naturopathie, du bien-être et du développement personnel !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles

Tous les articles →